miércoles, 21 de junio de 2006

Julen Madariaga

El 25 del pasado mes de abril el diario “Sud Ouest” publicaba una entrevista con el ahora detenido Julen Madariaga de la que extraigo una pregunta y una respuesta

Combien de temps une organisation comme ETA peut-elle survivre dans l'inactivité ?

Ce processus peut en effet s'étaler sur plusieurs années. Reste à savoir, si c'était le cas, comment ETA pourrait résister à la pression financière sans avoir recours à ce qui est communément appelé "l'impôt révolutionnaire" , prélevé dans la société basque. Ceci, sachant qu'il contribue au soutien des prisonniers, des réfugiés et des exilés, et aussi au maintien des clandestins. Ce sont des paramètres qui doivent forcément entrer dans les discussions ETA-gouvernement(s). On peut penser que cela a déjà été discuté. C'est une question bien réelle qui pose problème, qu'il faut aborder de front, y compris du côté de l'opinion publique.

Via Európolis

No hay comentarios:

Publicar un comentario