martes, 15 de septiembre de 2015

Mail de Régis Debray

Cher monsieur

Vos recherches m'intéressent  beaucoup et si vous venez à Paris, voyons nous, mais vous en savez mille fois plus que moi
Je n'ai jamais entendu parler de l'interview de Serge que vous évoquez. Des fois, l'histoire et le roman ne font qu'un, et vous êtes à vif sur ce point de rencontre. Merci et à bientôt j'espère bien


Régis Debray 



No hay comentarios:

Publicar un comentario

Par-delà la matière grise

Emmanuel Fournier: Insouciances du cerveau Gracias de nuevo, B. Por cierto, he pasado la tarde del viernes y la mañana del sábado aquí: ...